Communication Expert

Mars 2022

EdTech : point de vue

Pour faire face aux évolutions de notre monde et aux défis qui s’y rattachent, nous avons plus que jamais besoin de compétences de pointe. L'éducation, l’apprentissage et la formation sont donc les piliers sur lesquels repose le futur de notre société.
L’usage du numérique et notamment l'avènement des réseaux sociaux est cependant en train de bouleverser la manière dont nous consommons les contenus d’informations de telle manière qu’il existe aujourd’hui une rupture entre les modèles pédagogiques proposés et les attentes des élèves.

L’EdTech regroupe les technologies qui pourront être mises au service de l’éducation pour disrupter et réinventer les pratiques pédagogiques en mettant de nouveaux outils à disposition des formateurs et des apprenants :

  • Nouveaux supports : Augmentation de l’intérêt et l’adhésion de l’apprenant ; Introduction aux nouvelles technologies ;
  • Nouvelles modalités : Elaboration de nouveaux modèles pédagogiques ;
  • Personnalisation : Accès à la demande ; Adaptation à la progression des apprenants et inclusif pour intégrer des élèves différents (autisme, zèbres…); Facilitation de l’évaluation et du suivi ;
  • Globalisation : Facilitation de l’accès à l’éducation ; Incitation aux pratiques collaboratives entre apprenants.

Parmi ces technologies, on peut citer :

  • Les applications mobiles et web : L’utilisation de ces technologies permet de démocratiser l’accès à l’éducation et de mettre en relation les apprenants et les formateurs d’une manière innovante. De nouveaux modèles de distribution tels que les MOOC ou les SPOOC peuvent alors émerger et faire naître de nouveaux modèles d’apprentissage collaboratifs.
  • Les serious games : En utilisant les techniques des jeux vidéos, on introduit une notion ludique dans la formation qui va augmenter l’implication des apprenants.
  • La réalité virtuelle : Elle permet de former les élèves “en présence” d’éléments qu’il serait impossible d’utiliser dans la réalité car trop dangereux, trop coûteux, inaccessible ou inexistant. On peut introduire également des éléments de simulation qui vont permettre un apprentissage en condition dynamique pour apprendre à réagir et à se comporter.
  • L'intelligence artificielle : L’usage de cette technologie permet de mettre l’élève en interaction avec des intelligences simulées pour reproduire une interaction humaine. Ainsi, par exemple, l’agent conversationnel animé donnera l’impression de converser avec une personne, le tuteur intelligent pourra détecter le niveau de l’apprenant et adapter la difficulté des exercices.
  • Les objets connectés : Parce qu’il est parfois important voire nécessaire de garder des objets tangibles, l’utilisation d’objets connectés permet de faire le lien entre le réel et le numérique.

Toutes ces technologies ne sont pas une fin, mais un moyen, et ne peuvent être utiles que si elles sont déployées à bon escient et en co-conception avec le corps enseignant. Une collaboration étroite entre les experts techniques et les experts pédagogiques est strictement nécessaire pour produire des outils efficaces, dotés d’un contenu de qualité et utiles à l’apprenant.

De plus, les EdTech ne remplacent pas le corps enseignant. Ces outils accompagnent les enseignants et les apprenants en faisant de l’individuel au sein d’un collectif. Ils permettent de faire progresser tout un chacun en tenant compte de ses capacités et en permettant de mobiliser de nouvelles ressources.

Photographie de Pierre-Antoine Béal
Pierre-Antoine BÉAL,
Directeur général de Cervval.

Contact Cervval

Adresse :

Cervval - 245 rue René Descartes - Technopôle Brest-Iroise - 29280 Plouzané - FRANCE

Téléphone :

(+33)2 90 26 21 10

E-Mail :

secretspamariat@cervspamval.com

Découvrez nos autres sites web :

Pour être informé de notre actualité, suivez nous sur les réseaux sociaux :